金沙老平台是哪一-官方网站[welcome]

Accueil    


Erreurs judiciaires reconnues
?

    Retour à la carte de France de ceux qui dérapent dans les institutions

Mme Wildenstein décède aussi après neuf ans de procédure sans voir son héritage.... la liste des héritages détournés est interminable ...

Un testament contesté par Alain LIZERETTI se termine par un suicide...

 

Similitude avec l'affaire BETTENCOURT

D'autres attendent depuis 20 ans leur héritage




Dils Patrick
Masse Myriam

OUTREAU

AGRET Roland

ROCHEPAULE

SECHER

BOREL

 
Ces milliards qui n'intéressaient pas le fisc

TROP triste, vraiment, trop bête... La mort, le 13 novembre, de Sylvia Wildenstein, veuve du richissime collectionneur et marchand d'art Daniel Wildenstein, survient alors que, cette fois, ça y était. La justice, le fisc, l'Etat français étaient enfin prêts à écouter cette vieille dame qui les sollicitait depuis neuf ans...

On l'avait quand même entendue en 2005, quatre ans après la mort de son mari, quand elle se plaignait d'avoir été spoliée d'un héritage colossal par ses beau-fils Alec et Guy. La fortune de Daniel est en effet estimée par certains à 3 ou 4 milliards d'euros. La cour d'appel l'avait finalement rétablie dans ses droits. Ses droits visibles, en tout cas. Car cette veuve indigne dénonçait les fortunes mises à l'abri par le clan Wildenstein (à l'instigation de Daniel) dans des trusts et des paradis fiscaux.

Informations détaillées et nominatives à l'appui, son avocate avait même écrit maintes fois au fisc pour lui suggérer de récupérer une

partie de ces biens, parmi lesquels des tableaux inestimables de Rembrandt, Picasso, Cézanne ou Fragonard. Au Delta Trust (Caïmans). Au Northern Trust et Sons Trust (Guernesey), par exemple... Et voilà que de petits esprits avaient attribué l'apathie de Bercy à la proximité de Guy Wildenstein avec Sarkozy. Sous le prét exte fallacieux que Guy fait partie du premier cercle des donateurs de l'UMP. Qu'il a aidé Eric Woerth, en 2007, à collecter des fonds pour le candidat Sarko. Que ce dernier l'a décoré de ses mains, en 2009, à l'Elysée, de la Légion d'honneur.

Pas de chance, vraiment. On allait aider cette dame. Un juge d'instruction ?nommé récemment ?devait examiner ces sombres histoires d'évasion fiscale. L'avocate de Sylvia a juré de continuer la lutte. Mais tout ne dépend pas d'elle. La poursuite de l'affaire est à la discrétion du parquet.

Et, après ce triste décès, il risque de n'avoir plus goût à rien.

J.-F. J.

 
金沙老平台是哪一